Solitude / Mémorables Oubliées

Cette estampe de Solitude fait partie d’une série qui prendra place sur les murs de plusieurs villes du monde au gré de mes inspirations.

Solitude  (vers 17721802) est une figure historique de la résistance des esclaves noirs de la Guadeloupe et fait partie des femmes dite une fanm doubout, pendue à l’âge de 30 ans.

L’estampe de Solitude a été collée en novembre 2018 face au Palais de Porte Dorée, sur les lieux de l’Exposition coloniale de 1931 puis du Musée des Colonies.

Avec cette série d’estampes, il s’agit de mettre en lumière des femmes, nombreuses mais très peu visibles, qui ont œuvré pour la liberté d’être et d’expression.
Les collages déjà réalisés à Cannes Mouans-Sartoux et Paris, représentent Alice Guy, Simone Weil, Solitude,
Helen Keller, Artemisia Gentileschi et Camille Claudel.

Elles disent l’importante contribution de ces femmes dans différents domaines : littérature, philosophie, cinéma, peinture, écriture et handicap, sculpture, lutte sociale, …

Je réalise cette suite de portraits en pensant aux enfants d’aujourd’hui en mal de modèles féminins porteurs de sens.
Ces femmes sont des sources d’inspiration pour nous tous et je suis consciente d’être libre de créer aujourd’hui grâce à elles.

Je serais heureuse que cette suite d’estampes contribue, à sa façon, à faire voler en éclats le carcan de contraintes genrées qui pèse encore et toujours sur les enfants d’aujourd’hui.

Appartient à la catégorie

//
---