Estampes au Lycée

French printmaking Olivia Paroldi©

Depuis l’automne 2016, j’ai le plaisir d’être artiste invitée au lycée Carnot de Cannes.

Les couloirs, coursives et autres espaces collectifs accueillent mes estampes grand format.

Les estampes collées à ce jour sont les suivantes :

  • Kadiatou : Lycéenne malienne sans papier, elle fait partie des trop rares jeunes sans papiers à avoir obtenu le droit de rester étudier en France.
  • Stéphanie : La fille du lycée Carnot. Élevé à Carnot dans les années 60, Stéphanie avait mis fin à ses jours, épuisée de ne pas pouvoir vivre librement son homosexualité. Cette estampe rend hommage à cette élève oubliée et souhaite questionner sur la liberté des lycéens aujourd’hui, un demi siècle plus tard.
  • Méditerranée : Ce poulpe met en image à ma façon ce qui se joue tous les jours à quelques centaines de kilomètres de nos plages.
  • Les enfants : À ce moment de l’année où les pions de la propagande consumériste viennent devant les écoles distribuer des catalogues de jouets … Voyant les aspirateurs en Plastiques roses pour nos filles et les armes factices pour nos garçons se disputer le titre de la vulgarité et de la bêtise, j’ai choisi de graver quelques enfants d’aujourd’hui. Ces enfants là auraient échappé au conditionnement dont ils sont victimes. Ces estampes prennent place au lycée devant les salles des classes prépa, là où les étudiants entament leur vie d’adulte avec le bagage de leur enfance et des choix qu’on a pu faire pour eux …
  • Les mains : Cette série de mains évoque les 12 élèves du lycée Carnot déportés durant la seconde guerre mondiale.Ils s’appelaient : Serge, Geneviève, Michel, Gérard, Léo, Georges, Jacqueline, Gérard, Paulette, Henri, René et Aldo, ils avaient entre 8 et 20 ans et ne sont jamais revenus des camps. J’ai choisi de symboliser chacun d’entre eux par une main, tendue, ouverte… qui aurait pu être prise et conduite sur un autre chemin. Comme chaque création me renvoie à quelque chose d’intime, celle-ci m’a rappelé mon arrière grand-mère qui a eu l’immense courage d’être résistante à Antibes. Aujourd’hui, il est toujours possible de tendre nos mains à d’autres, aux côtés de nos courageux voisins de la vallée de la Roya … par exemple

French street art printmaking Olivia Paroldi©

Pour suivre l’évolution de mon travail : Facebook

oliviaparoldi, paroldi, op, popup, urbanpopup, popupurbain, streetartpopup, gravure, estampe, streetart, illustration, illustrationurbaine, urbanillustration, artistefrançaise, murale, frenchengraver, frenchartist, frenchillustrator, gravuressurbois, gravuresgrandformat, gravureurbaine, streetartfrance, woodcut, woodcuts, linocut, linocuts, printmaking, frenchprintmaker, etching, xylo, frenchstreetartist, gravure, gravurecontemporaine, estampecontemporaine, estampemoderne, estampesurbaines, estampeurbaine, estampeactuelle, atelierdegravure, coursdegravure, stagedegravure, printmakinglessons, printmakingworkshop, woodcutworkshop, linocutworkshop, metiersdart, metierdart, etchnig, drypoint, mezzotint, mezzotinto, aquaforte, ceramolle, linocut, woodcut, xylographie, linogravure, gravuresurlino, gravuresurlinoléum, ex-libris, ex-libriscontemporain, ex-librisgravé, ex-libristraditionnel, origami, volumegravé, sculpturedestampes, estampesculptée, kusudama, kusudamacontemporaine, frenchart, frenchartist, printmaking, frenchprintmaking, printmakingparis, printmakingFrance, artparis, illustrationparis, illustratriceparis, graveurparis, graveur, graveurfrance, illustratricefrançaise, artisteparis, créatricejeunesseparis, créatricefrançaise, gravure japonaise, estampejaponaise, estampeparis, estampefrançaise, illustrationjeunesse, illustrationpressejeuness, illustrationoriginale, dessincrayons, dessincouleur, illustration, illustration gavée, illustrationjeunesse, illustrationbotanique, illustrationmedicale
//
---